Olivier Klein : l’homme d’affaires aux multiples facettes

Les biographies de cet homme d’affaires dévoilent un parcours professionnel exceptionnel, mais son succès se lit encore mieux sur son visage qui affiche un sourire communicatif. Cet économiste sexagénaire est l’exemple même la réussite professionnelle.

Né le 15 juin 1957, Olivier Klein se découvre très tôt une âme de leader et entreprend de longues études supérieures. Titulaire d’une licence en sciences économiques obtenue à l’Université Panthéon-Sorbonne à Paris, il poursuit ses études et finit diplômé du cycle d’études supérieures en finances de HEC. Il décide ensuite d’intégrer l’école nationale de la statistique et de l’administration économique (ENSAE) afin de parfaire ses connaissances.


En plus de son profil d’économiste, Olivier Klein a également un attrait pour les langues étrangères, et notamment le russe et l’anglais, dont il est diplômé.
Sa carrière dans la finance démarre rapidement, et dès 1985, Olivier Klein (http://www.oklein.fr/) intègre la Banque française du commerce extérieur (BFCE) où des postes à responsabilité lui sont rapidement offerts.


Sa carrière progresse remarquablement lorsqu’il rejoint la Caisse Epargne en 1998. Il devient alors président du directoire et supervise différentes fusions entre organismes bancaires.


En 2010, Olivier Klein se voit proposer le poste de directeur général et devient parallèlement membre du directoire au sein du groupe Banque Populaire et Caisse d’Epargne (BPCE).
Depuis lors, l’homme d’affaires évolue au cœur des établissements financiers du groupe, et notamment au sein de la BRED (https://www.bred.fr/groupe-bred/qui-sommes-nous/nos-dirigeants/olivier-klein) dont il assure désormais la direction générale.

Les actualités le concernant sont accessibles sur son blog « Le blog notes d’Olivier Klein » où il expose ses réflexions sur le monde économique et financier.
En dehors de sa carrière dans la finance, Olivier Klein est également professeur affilié à HEC et ce depuis 1985. Il y assure l’enseignement des matières comme l’économie ou la politique monétaire.